Bureau design : l’influence du design thinking de nos jours !

0
191

Les espaces de travail à l’ère du « design thinking »

Le design thinking est une méthode pour la conduite de projets innovants, qui vise à placer l’humain au cœur de sa démarche créative, avec l’empathie pour motivation. Peu connu jusqu’à un passé récent, ce concept apparu dans les années 80 aux USA s’est progressivement popularisé ces dernières années dans le monde du travail, en raison de son influence positive sur le développement des entreprises. Concrètement, quel est l’intérêt aménager un bureau design en entreprise à l’heure actuelle ? C’est ce que nous verrons de ce pas !

Design thinking : quelles implications ?

L’avènement du design thinking permet aux professionnels d’envisager plusieurs repères pour innover dans l’aménagement de leurs espaces de travail, de sorte à proposer des bureaux esthétiques, ergonomiques et originaux, qui optimisent la productivité des employés. Ceci est possible en se basant sur l’expérience, l’empathie, la pluridisciplinarité et le visuel source de nouveaux aménagements professionnels, qui sont les principaux piliers du design thinking. Vous pourrez en faire l’expérience en décidant d’aménager votre bureau avec CEB, un véritable expert en design d’espace professionnel.

Comme évoqué précédemment, opter pour la mise en place d’un bureau design en tenant compte de ces piliers du design thinking est un choix qui a fait ses preuves en termes de développement de chiffre d’affaires dans bon nombre d’entreprises. C’est d’ailleurs cette efficacité qui a donné ses lettres de noblesse à ce concept, devenu de plus en plus populaire au fil des ans. Mais concrètement, comment aménager son espace de travail en suivant les piliers du design thinking ? Les lignes suivantes vous en donnent les précisions.

Comment proposer des espaces de travail empathiques donnant vie à l’empathie ?

Pour la création d’un bureau design, il est essentiel de prendre en compte un certain nombre d’éléments factuels, mais aussi perceptifs, que les employés de l’entreprise ont de leur vie professionnelle. S’inspirant d’autres concepts similaires comme le design 360, les agenceurs de bureau professionnel proposent de nouveaux espaces comme les salles de jeux ou de sport dans les lieux de travail. Décider d’aménager son espace de travail en créant ces lieux de détente donne une tout autre dimension aux relations entre salariés, et optimise la productivité (plus d’infos ici).

Les spécialistes en design d’espace professionnel l’ont compris : bien que la création de bureau design incluant des espaces ludiques permette déjà à elle seule une amélioration des liens entre employés, c’est plus la façon dont ces espaces sont utilisés qui rajoute une touche empathique au cadre de travail. Ainsi, dans un souci d’innovation et de créativité, les formes préétablies sont de plus en plus délaissées au profit de nouvelles configurations issues de réflexions collectives. Dans la même optique, la notion de cloison fait place aux ponts entre espaces, et les révélateurs d’ambiance remplacent les couleurs.

Comment mettre l’expérience au cœur de la création d’espaces de travail ?

La création de bureau design passe également par l’inclusion du design de « l’expérience » dans les espaces professionnels. Le design thinking met en exergue la notion d’expérience au sens de l’expérimentation au cœur du processus de création et de créativité, au service de l’innovation. 

Concrètement, pour les spécialistes en design d’espace professionnel, cela implique la création de salles de réunion à géométrie variable, des lieux de confrontation et de mise en commun visant à favoriser un partage d’expériences. Il faut dire que l’organisation traditionnelle de l’espace de travail est entièrement repensée pour un ensemble plus original et créatif. 

Quid de la pluridisciplinarité et du visuel ?

Aménager son espace de travail en tenant compte du design thinking implique une logique de co-création : une entreprise qui opte pour un bureau design ne doit pas faire travailler des départements isolément, mais au contraire suivant une logique favorisant l’intelligence collective. Ceci sous-entend la suppression des cloisons et séparateurs au profit des open-spaces. Enfin, l’utilisation de « post-it », dessins et cartographies pour la décoration de ces espaces est préconisée pour raconter et partager une histoire visuelle, qui rendra encore plus efficace le travail d’équipe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here