Dropshipping, la technique d’e-commerce qui a le « vend » en poupe

0
148

Le développement d’internet cumulé au contexte de la mondialisation a permis un engouement indiscutable pour l’e-commerce.

Ce nouveau type de commerce se vulgarise de plus en plus et oblige donc ses différents protagonistes à user de différentes techniques pour gagner de l’argent.

L’une de ces techniques est le dropshipping. Issu des pays d’Amérique, il s’est pourtant étendu de nos jours aux autres continents. Qu’est-ce que le dropshipping ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Réponse ici.

Le Dropshipping : Qu’est-ce que c’est ?

Le dropshipping ou « livraison directe » est un commerce en ligne qui met en scène 3 protagonistes : le consommateur ou acheteur, le commerçant et le grossiste ou fournisseur. Le consommateur ou acheteur passe sa commande auprès du commerçant. Ce dernier se charge ensuite de transmettre le besoin au grossiste qui prend en charge la facturation, l’emballage et la livraison du ou des article(s).

Selon cette définition, vous vous rendrez compte que cette méthode n’est pas si nouvelle que ça. Elle est en effet utilisée par les grandes firmes du e-commerce que sont par exemple : Amazon, Priceminister, Ebay et bien d’autres. Cette technique de vente présente des avantages et des inconvénients, aussi bien pour le commerçant ou distributeur que pour le fournisseur ou grossiste.

Afin d’en savoir plus, nous allons définir ses avantages et inconvénients.

Dropshipping : les avantages

À première vue, le dropshipping ne présente d’avantages que pour l’e-commerçant, mais il n’en est rien puisque le grossiste y trouve également son compte.

Les avantages du dropshipping pour l’e-commerçant

Si vous faites partie de ces nouveaux commerçants d’un autre type qui veulent se lancer dans l’e-commerce notamment le dropshipping, vous pouvez garder à l’esprit que cette technique vous épargnera les risques liés à la gestion des stocks et de leur logistique. L’e-commerçant se contente de faire ce qu’il sait faire de mieux dans la chaîne : vendre. Vous pourrez ainsi vous focaliser sur le fait de trouver des clients pour les produits présents sur votre site, sans pour autant vous préoccuper des risques financiers liés au stock.

Par ailleurs, l’e-commerçant ne prenant pas en charge la livraison de l’article acheté, il n’a pas à gérer la logistique du produit. La logistique implique en effet non seulement le transport des produits jusqu’à leur destination finale, mais également les tâches comme : la conservation et l’entreposage du stock mais aussi son colisage.

Hormis les avantages susmentionnés, le commerçant pourra également se consacrer non seulement au développement de ses stratégies de vente, mais aussi à celles des achats. Il a le temps de se lancer dans la recherche de nouveaux fournisseurs pour agrandir son catalogue ou pour obtenir des prix plus intéressants.

Les avantages du dropshipping pour le grossiste ou fournisseur

La vente sur internet ne s’improvise pas. Il ne suffit pas d’avoir de la volonté et de l’huile de coude pour le faire, il faut être bien outillé. C’est en cela que le dropshipping constitue un excellent avantage pour les différents protagonistes. Si vous faites partie de ceux qui veulent se lancer dans cette activité en tant que grossiste, sachez qu’avec cette technique, vous ne vous embarrasserez pas à établir de multitudes stratégies pour recruter de nouveaux clients.

Cette tâche dévolue au distributeur ou commerçant vous donnera le temps de faire également ce que vous savez faire le mieux : produire, stocker et livrer. Plusieurs fournisseurs se contentent par exemple de laisser Amazon vendre leurs produits. Dès que le site d’e-commerce reçoit une commande sur sa plateforme, il l’envoie à son fournisseur qui se charge de la logistique et de la livraison.

Les inconvénients du dropshipping

Le dropshipping n’offre pas que des avantages, il a également quelques points faibles. Il faut noter qu’il y a des inconvénients autant pour le distributeur ou commerçant que pour le fournisseur ou grossiste.

Les inconvénients pour l’e-commerçant

Le premier inconvénient du dropshipping pour le commerçant en ligne est sa dépendance vis-à-vis du fournisseur. Étant uniquement limité à la recherche de clients, le distributeur n’a que peu de contrôle sur les stocks. Il devient par conséquent dépendant de la stratégie de production du grossiste. De façon concrète, si plusieurs de ses fournisseurs arrêtent la production d’un produit X, le commerçant se verra obligé de le retirer de son catalogue, même s’il représente un article phare de sa stratégie commerciale.

Hormis la dépendance, il y a également le risque de non-exclusivité qui constitue un danger pour le commerçant. Il est en effet difficile d’avoir l’exclusivité d’un article si vos fournisseurs demandent uniquement des rétributions pour donner accès à leur catalogue. Vos concurrents feront la même chose que vous. Vous vous retrouverez donc à commercialiser les mêmes produits. N’ayant pas la possibilité d’influer sur la logistique, le prix restera le seul levier sur lequel vous pourrez agir pour convaincre les potentiels acheteurs. Vous n’aurez cependant pas la certitude d’être le grand gagnant de cette course au prix bas.

Excepté la non-exclusivité, un dernier inconvénient se dresse sur le chemin du commerçant dans le dropshipping. Il s’agit de la non-gestion de la logistique. Il n’a pas de contrôle direct sur la qualité du produit, son colisage, l’envoi et surtout sur les délais de livraison. Le commerçant peut donc avoir du mal à gérer certaines plaintes des acheteurs.

Les inconvénients pour le grossiste ou fournisseur

Pour vendre un gros volume, le grossiste du dropshipping se trouve dans l’obligation d’intégrer les mastodontes de l’e-commerce comme Amazon, Cdiscount, Rueducommerce et autres. En premier lieu, les conditions pour faire partie des fournisseurs de ces grandes firmes sont assez rudes. Cela ne les empêchera toutefois pas d’écarter un grossiste pour un autre selon la qualité, les rétributions ou encore les prix proposés par ce dernier.

Sur des marchés plus petits, le grossiste arrive néanmoins à imposer ses conditions, mais au détriment du volume écoulé de produits. Par ailleurs, certaines descriptions d’articles affichées chez le commerçant ne correspondent pas toujours à la réalité du produit. Le fournisseur n’ayant que peu ou pas d’influence sur les données publiées sur internet, il peut voir de ce fait son image ou celle de son produit écorné. Le pire est qu’il ne pourra rien y faire dans la plupart des cas.

Le dropshipping, une bonne idée ?

Le dropshipping est une technique bien pensée qui met chaque acteur au cœur de son domaine de prédilection. Il constitue par conséquent un nid de circonstances opportunes que l’acheteur, le commerçant et le grossiste peuvent saisir. Il faut toutefois que les stratégies établies par ces différents acteurs soient bien réfléchies.

Si vous voulez faire vos premiers pas dans l’e-commerce, le dropshipping peut constituer un bon tremplin. Nous vous conseillons néanmoins de vous former avant de vous lancer. Certaines plateformes permettent de suivre des formations sur le sujet. C’est le cas de Business Dynamite qui offre plusieurs cours pour gagner de l’argent en ligne avec différentes méthodes, y compris le dropshipping. Avec plus de 3 000 élèves qui se sont déjà inscrits sur le site, vous pouvez être sûr de la qualité des formations dispensées !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here