Les industriels de l’agro-alimentaire face aux nouveaux enjeux écologiques !

0
232

L’écologie est une problématique qui concerne désormais tous les pans de la société et particulièrement celui de l’économie…

Les acteurs économiques, comme les entreprises, font partie des plus gros pollueurs. Ce n’est pas seulement la faute des entreprises pétrolières ou des compagnies aériennes…Plus près de nous, présents dans notre quotidien, les supermarchés et les hypermarchés sont d’être de bons élèves en matière de gestion énergétique !

L’éclairage est incontestablement le premier poste de dépense en matière d’énergie. Essentiel pour mettre en valeur les produits aux yeux des clients, les géants de l’agro-alimentaires dépensent chaque année des millions d’euros en électricité pour éclairer les rayons.

Cette dépense énergétique invite donc naturellement les industriels à changer leur pratiquer et heureusement pour eux, des entreprises comme Energineo LED propose des solutions parfaitement adaptées.

Répondre aux besoins multiples des industriels

L’éclairage des supermarchés ou des hangars industriels doit répondre à des besoins spécifiques. Par exemple dans le cadre d’un supermarché alimentaire, un rayon de surgelés ne bénéficie pas du même éclairage que d’un rayon fruits & légumes frais.

Ces différents enjeux demandent donc des éclairages distincts qui sauront mettre en valeur tel ou tel produit.

Pour satisfaire au mieux les exigences des professionnelles, Energenio LED disposant d’un catalogue extrêmement fourni pour tout ce qui concerne éclairage led de supermarché et d’hypermarché. Ce spécialiste de l’éclairage industriel propose en effet une gamme complète de produits afin de permettre aux professionnels d’employer les éclairages les plus adaptés à leurs besoins !

L’enjeu énergétique : les pistes à explorer

Mettre en place un système électrique intelligent qui permet de gérer l’éclairage en fonction des besoins est encore trop peu commun au sein des supermarchés.

Une coupure de courant totale est impossible car énormément de produits nécessitent un maintien de la chaîne du froid. A l’heure actuelle, la chaîne du froid et l’éclairage sont gérés par les mêmes systèmes, ce qui rend compliqué l’optimisation.

Idéalement, un système compartimenté permettrait une gestion autonome de l’éclairage et donnerait la possibilité de le couper là où il n’est pas nécessaire. Cela entraînerait simultanément des économies d’énergies et donc forcément des économies financières.

Une réduction des dépenses est un enjeu de taille : le média spécialisé ademe.fr rappelle dans un article que l’éclairage représente près de 25% des dépenses énergétiques !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here