Quelles sont les différences entre le workforce management et le pilotage d’activité ?

0
366

Les termes “workforce management” et “pilotage d’activité” désignent deux éléments indispensables à toute administration. S’ils peuvent tous deux être considérés comme des solutions de management destinées à optimiser les ressources disponibles, leurs spécificités sont souvent mélangées. Nous vous expliquons les différences entre pilotage d’activité et workforce management.

Comment fonctionne le workforce management ?

Le workforce management estime les heures de travail nécessaires à l’abattement d’un volume de tâches spécifiques. La solution prend aussi en compte les contraintes auxquelles vous pouvez faire face. Une plateforme de workforce management vous permet d’établir facilement un suivi grâce auquel vous saurez quels agents travaillent, et à quel moment. La durée du suivi peut s’étendre sur quelques jours, ou sur plusieurs mois. C’est donc un excellent moyen d’optimiser le temps de travail et la rentabilité de vos activités.

Le workforce management tient aussi compte des aptitudes et des compétences des différents collaborateurs que vous positionnez sur une mission. La méthode privilégie des calculs à niveau macro, évaluant avec précision la durée de travail attribuée à chaque tâche. Elle est destinée à optimiser l’estimation des horaires, et à faciliter la planification à la minute près des journées. Comme toute méthode de management, le workforce management enregistre des tendances majoritairement adoptées par les entreprises.

La première est le système d’informations des ressources humaines qui permet un suivi détaillé des interventions, notamment dans le secteur de la distribution où la justesse des données est fortement appréciée. La seconde se concentre sur l’optimisation des charges de travail, et donc de la productivité. Ce système se retrouve dans tout organisme ayant besoin d’absorber rapidement des flux importants.

 

Qu’est-ce que le pilotage d’activité?

Le pilotage d’activité peut être considéré comme un complément indispensable au workforce management. L’approche permet d’établir les actions ou missions à attribuer aux équipes disponibles. Le pilotage d’activité permet d’estimer la quantité de tâches à remplir sur un délai moins étendu. Il facilite également la gestion des priorités en fonction du travail à faire. Cette stratégie définit les possibilités d’actions auxquelles vous pouvez avoir recours à l’instant ou dans la journée.

Les solutions mises en place reposent sur le rapport entre la charge de travail et les compétences des employés à disposition. Cette équation, qui est en constante évolution, nécessite de revoir régulièrement la stratégie appliquée. Le pilotage d’activité fonctionne uniquement en estimant justement le temps utile à une exécution type. Si la méthode est fiable, c’est aussi parce que ses estimations ne négligent pas les différentes contraintes pouvant impacter sur la réalisation.

Le pilotage d’activité est adopté pour mettre en place un modèle d’organisation capable de s’adapter aux évolutions de votre activité. Il s’agit d’une approche réactive qui lui permet de répondre à des besoins spécifiques, à des moments définis. Si le workforce management améliore ainsi la gestion des équipes, le pilotage d’activité en dirige les actions tout au long de la mission.

En intégrant des informations de dernière minute, les outils de pilotage vous aident à réévaluer le temps d’exécution avec un maximum de réactivité. Son objectif : traiter les données en temps réel, actualiser en direct le flux d’activité, et intégrer les nouvelles consignes transmises par les clients. Plus largement, le pilotage d’activité aide aussi à compter la durée de présence de chaque intervenant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here